Le bus infernale ?, ou le royaume de la femme musulmane ?

Bus Infernal Ou Royaume De La Femme

En route direction l’Ă©cole… aurai-je pu imaginer un instant que prendre le bus quotidiennement deviendrait finalement un plaisir? Et je ne vous parle pas ici d’un bus 4* mais du bus en mode capitale africaine quoi…? Mais ce fameux bus est devenu une grande cause pour nous rappeler sans cesse les bienfaits d’ĂȘtre dans ce pays Allahouma baarek ?

Les premiers temps j’appelais ces bus les bus infernaux tellement certains chauffeurs oublient parfois qu’ils transportent plusieurs amanas et prennent des risques sur la route complĂštement irraisonnables. Je disais Ă  « Monsieur Abi » : « Nan mais c’est pas possible on va mourir un jour dans ce bus!!! » ?

Mais trĂšs vite je les ai renommĂ©s les bus du respect. Je dirai mĂȘme les bus du respect de LA FEMME, lieu oĂč elle devient reine non par sa beautĂ© mais par sa pudeur ?

Imaginez un instant. Vous ĂȘtes une femme, vous montez dans le bus, dans le mĂ©tro, dans le tram bondĂ©, mais vous y montez apaisĂ©e car vous savez qu’il y a 95% de probabilitĂ©s pour qu’un homme vous cĂšde sa place.

Impossible en France me direz vous ⁉

Et bien ici, au Caire, ville oĂč le port du niqab ou du sitar, la prĂ©servation de la sounnah dans la tenue vestimentaire et tout simplement la pudeur de la femme sont respectĂ©s et honorĂ©s, c’est tout simplement une rĂ©alitĂ©. Il est trĂšs rare de monter dans un bus et de ne pas voir un homme vous cĂ©der sa place, qu’Allah les Ă©lĂšve ?

Les Ă©gyptiens ont (pour la plupart) un profond respect pour les personnes qui portent la sounnah. Les frĂšres en qamis portant la barbe semblent leur inspirer confiance (je parle ici de nos expĂ©riences et de ce que vis « Monsieur Abi » chaque jour). Les femmes revĂȘtant le vĂȘtement de la pudeur qu’elles soient en jilbab, en abaya et khimar, qu’elles portent le niqab ou le sitar ou dĂ©voilent leurs visages, sont considĂ©rĂ©es Ă  leur juste valeur.

Et cela prend tout son sens quand je monte dans ces bus, qui d’apparence ne m’inspiraient aucune confiance, qu’il n’y a pas si longtemps j’aurai regardĂ© du coin de l’oeil en pensant « nan mais jamais je monterai lĂ  dedans ça va pas, je suis bien mieux seule dans ma voiture… », et qui finalement me remplissent le coeur de gratitude envers Notre Seigneur pour nous avoir facilitĂ© dans notre hijra et nous avoir permis de goĂ»ter aux bienfaits de l’Égypte ?
Car dans ce bus, il se passe d’autres belles choses que nous tĂącherons de partager avec vous trĂšs prochainement in shaa Allah…
Qu’Allah preserve ce pays et son peuple ❀
Qu’Allah ouvre les portes Ă  tous ceux qui souhaitent venir y Ă©tudier ou y vivre le temps qu’Il leur permettra ❀
Bint A. aka « Madame Oummi »

Un commentaire sur “Le bus infernale ?, ou le royaume de la femme musulmane ?

  1. Oum Laya says:

    وŰčليك Ű§Ù„ŰłÙ„Ű§Ù… ÙˆŰ±Ű­Ù…Ű© Ű§Ù„Ù„Ù‡ ÙˆŰšŰ±ÙƒŰ§ŰȘه ….. subuhanĂ ÂŽAllah je n’ai pas du tout le mĂȘme regard sur le comportement que les Ă©gyptiens ont pour les moultazim … je me suis sentit rejette’ , que ce soit au Caire en ville ou mĂȘme an Nasr .. Des amis ce sont mĂȘme faire embettĂ© et tirer leur sitars … On c’est souvent sentit Ă©piĂ© et mĂȘme dĂ©visager … Ajib .je suis contentent en tout cas que d’autre vivent sereinement las bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *