Comment la hijra a changé notre vie…


Cela fait maintenant un an que nous avons quitté la France de façon définitive. Un premier voyage quelques mois avant afin de « préparer le terrain » mais bien qu’il faille faire les causes, parfois les choses ne se passent pas comme prévu. Disons que cela donne un avant goût des aléas qui nous attendent quand on délaisse la sécurité et son confort.

Tout délaisser, ou presque, ou peu, cela dépend des choix de chacun, que nous respectons. Pour notre part, hormis les vêtements, les livres, du linge de maison et autres bricoles, nous avons opté pour le voyageons léger, imaginez ce que l’on peut emmener avec seulement deux allés retours en avion…pas grand chose à vrai dire !

Mais ce choix nous a permis de savourer un sentiment qui n’a pas de prix : celui de la liberté. Liberté de culte, liberté de penser, liberté de pratiquer, liberté d’aller vers ce qui plaît au Créateur, liberté de saisir les opprotunités qu’Il nous offre pour encore mieux nous rapprocher de Lui. Le prophète صلى الله عليه وسلام a dit : « Sois dans cette vie comme un voyageur… ». C’est exactement bi fadliLlah comme tels que nous nous considérons aujourd’hui, et que nous envisageons in sha Alah de passer le reste de notre vie.

Nous avons grandi dans un système qui nous a poussé à rechercher la stabilité, la planification, la recherche du confort et de la sécurité, mais en quoi ces choses là, dictées par des codes qui ne sont pas les nôtres, vont elles nous être profitables dans l’au-delà ?

Non ! Ce ne sont pas nos enseignements, ce ne sont pas les objectifs que notre Seigneur nous a fixés.

Rechercher Son agrément avant toute chose, voilà ce vers quoi nous devons nous tourner, et cela passe entre autres par l’établissement en un lieu où l’islam de rime pas avec

7 Commentaires sur “Comment la hijra a changé notre vie…

  1. Sophie MANE says:

    Salam aleykoum, j’espère que vous allez tous bien?
    Moi j’ai plusieurs questions concernant ta hijra loool
    – Pourquoi avoir choisi l’Egypte ? C’est quoi qui t’as motivé le plus dans ce pays ?
    – Est-ce que t’es installée dans un quartier de mouhajiroun ou bien Cst mélangé ?
    – Est-ce que t’as une machine à laver chez toi ? (Je sais Cst débile comme question mais je crois que dans la hijra Cst ça qui me fait le plus peur mdrrr!^
    Baaraka Llahu fikoum

    • admin says:

      Alayki salam wa rahmatouLlah wa barakaatouh okhti, nous allons bien al hamdouliLlah Baaraka Allah fiiki j’espère que tout va bien de ton côté également bi idniLlah.

      Nous avons initialement fait hijra en Algérie, par facilité ayant moi même la double nationalité. Puis après quelques mois passés là-bas, et dans un objectif d’avancer en langue arabe, nous avons décidé de venir au Caire car nous ne trouvions pas de cours intensifs sur Alger, surtout pour moi. Alors qu’en Egypte, il existe des instituts avec sections pour soeurs très accessibles et la méthode égyptienne est connue pour son efficacité.

      Nous sommes dans un quartier populaire, mélangé, il y a des égyptiens, des somaliens, des soudanais, des russes, des malaisiens, des indonésiens, pas énormément de français dans le quartier à proprement parler mais beaucoup de mouhajirounes dans les environs qui étudient dans les mêmes instituts que nous, car ils sont à proximité et réputés.

      Ouiiii al hamdouliLlah, je connais même des soeurs qui ont un lave vaisselle hhhhh

      Vraiment okhti, n’ai pas peur, le fait d’être en terre d’islam n’a pas de prix, n’a pas de valeur, le statut de cette 3ibada on le comprend quand on part, et encore plus lorsqu’on retourne en France quelques temps après avoir été en hijra.
      On est certes éprouvé comme tout le monde de toute façon, mais il ne faut surtout pas que le confort soit un obstacle, ceux qui ont les moyens vivent encore mieux qu’en France, sinon, on vit avec ce que l’on a et cela éduque son nafs trop habitué à la surconsommation dans laquelle on a grandit.

      Qu’Allah te facilite okhti et apaise ton coeur

  2. Sophie MANE says:

    Salam aleyki wa rahmatuLlah wa barakatuh,

    Al hamdoulillah tout va pour le mieux jazâki Llahu kheiran;
    En soi Cst pas le confort qui me fait peur pcq j’ai déjà été a Sénégal pour les vacances et déjà tu sens la différence entre les vacances en FR et les vacances au bled; même si ça reste que des vacances… Et justement au Sénégal, même si tu peux être milliardaire mais t’a toujours une bonne qui peut venir laver tes vêtements à la main. Moi Cst juste le confort de la machine à laver après le reste kheir in shaa Allah.

    De toute façon Cst Allah qui facilite donc nous on a juste à faire les causes et lui donne le rizq. Mais franchement si j’ai l’occasion de faire le hijra même étant célibataire je fonce! T’as raison quand tu dis que rien ne vaut que de vivre dans un pays musulman. En FR on a beau tout fair pour avoir toutes les aides du monde mais au final on les voit bien nos parents repartir au bled pour faire le ramadan là bas…

    Qu’Allah nous facilite amiiin

  3. Ûmu Houroul'ayni Aïcha says:

    As Salam Anleykum wa rahmatullah wa barakatuh Ukhty j’espère que vous allez bien bi idhni Allah.
    Comment vous avez fait pour vivre 1 ans en Égypte ?
    Est ce que vous avez vivre là-bas pour toujours si oui vous pouvais en dire plus comment vous avez fait Min faddliki

  4. Umm ruqayyah says:

    As salamou aleykoum ma soeur qu Allah te facilite tes projet fillah dis moi ma soeur je me prepare pour la hijra bientot in sha Allah qu Allah soit avec nous et ma destination va etre l algerie ma soeur et j aimerait aussi dans le temp etudier l arabe en egypte in sha Allah avec mes filles Luis je rentrer en contact avec toi pour des renseignement fissabillilah? Qu Allah nous raffermisse et fasse de nous des muwahidun

  5. Yasmin says:

    Salam 3alayki ukhty combien de temps peux on rester sur place, est ce que le visa est renouvelable et pour combien de temps si oui quel est le prix ? Peux tu m’expliquer toute les demarche pour etre en regle sur place ? Baraka Allah u fiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *